Italie

Une journée à Capri | Italie

Si vous êtes de passage dans la région Napolitaine, vous ne pouvez pas passer à côté de l’île de Capri ! En moins d’une heure en bateau, vous pourrez rejoindre cette île mythique aux eaux turquoises depuis Naples.

C’est ce que j’ai fait en septembre dernier sur une journée bien remplie : après un réveil matinal, nous avons le ferry en direction de Capri pour une journée sur cette île splendide qui n’a pas volé sa réputation. Au mois de septembre, il ne manquait déjà pas de touristes à Capri, je vous conseille donc d’essayer d’y aller hors-saison, en mai-juin ou en septembre. Le soleil y sera au rendez-vous, mais pas les hordes de touristes !

On s’imagine souvent que Capri n’est que le « St Tropez italien »  avec ses boutiques de luxe et ses tarifs exorbitants, mais hors des sentiers battus, on y trouve des paysages à couper le souffle et une eau bleu digne des plus belles îles. Je vous emmène donc à la découverte de cette île qui illustre parfaitement la Dolce Vita à l’italienne.

Marina Grande

Marina Grande est le joli port d’arrivée de l’île de Capri, plein de charme malgré la foule de touristes qui y afflue toutes les heures par ferry. Vous pourrez trouver plusieurs magasins (pensez à acheter de l’eau, il fait chaud ici) et prendre un petit déjeuner copieux avant de partir visiter l’île.

C’est également à Marina Grande que se trouve la plus grande plage publique de l’île, mais je vous préviens tout de suite : on ne vient pas à Capri pour se baigner ! En effet, la plage étriquée constituée de galets ne fait pas vraiment rêver – autant passer votre chemin et partir à la découverte des jolis sentiers de l’île.


La ville de Capri

On y arrive depuis le funiculaire de Marina Grande, ou à pieds après une bonne montée par un petit sentier, si vous êtes courageux comme nous ! La place principale donne accès aux nombreuses boutiques de mode (et de luxe) situées dans de jolies ruelles pavées. C’est sur cette place que vous pourrez demander des renseignements à l’office du tourisme.

La capitale de l’île est une petite cité de 7000 habitants, ouvrant à la fois sur sur la côte sud avec le port de Marina Piccola et la côte nord avec celui de Marina Grande. Capri est célèbre par ses maisons blanches, ses boutiques de luxe, son atmosphère un peu surfaite par moments et sa petite place Umberto I, LE lieu où il faut se faire voir – si vous n’avez pas peur de payer 6 euros votre bouteille d’eau !

Les jardins d’Auguste et la via Krupp

Nous sommes partis à pied de Capri pour nous diriger vers les jardins d’Auguste et admirer la vue sur les falaises adjacentes. Depuis cet agréable parc ombragé et fleuri, vous pourrez également admirer les virages serrés de la via Krupp, construite par l’industriel allemand éponyme, qui aimait passer l’hiver sur l’île.

De là, la plongée sur l’allée dallée qui serpente jusqu’à la mer est sans doute la vue la plus célèbre de Capri. On descend à la Méditerranée à l’ombre des pins et des grandes falaises blanches, jusqu’au port de Marina Piccola.

Anacapri

La seconde ville principale de l’île, Anacapri, se distingue par sa situation plus au cœur des terres et en altitude. Même si vous retrouverez le même style de maisons blanches dans les deux cités, Anacapri apparaît souvent plus authentique, plus bucolique, moins clinquante que la “capitale”.

Hormis sa petite église baroque San Michele, dont le sol est entièrement pavé de majoliques napolitaines pastelles datant du XVIIIe siècle, nous n’avons pas trouvé grand intérêt pour cette ville qui est essentiellement constituée d’une grande rue commerçante.

Un petit conseil cependant, préférez faire vos achats à Anacapri si vous souhaitez ramener des petits souvenirs. Les prix y sont moins exorbitants, et vous y trouverez une très jolie boutique près de l’arrêt de bus retour.

Nous avons choisi de ne pas visiter la Grotte Bleue, l’une des principales attractions locales, car nous avons lu beaucoup d’avis négatifs sur cette excursion. Le départ se fait à Marina Grande, tout près de l’arrivée des ferrys. Autant vous prévenir, l’excursion dure 1h30 dont 10 minutes dans la Grotte Bleue entassés avec des dizaines d’autres embarcations touristiques, pour la modique somme de 30 euros… Vous comprenez bien pourquoi nous avons passé notre tour !

Et vous, quels sont vos coups de coeur à Capri ? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s